Nicolae Steinhardt and the Challenge of Ethics – “the Sacred Untruth, Whispered by Christ”

Irina Ciobotaru

Abstract


Nicolae Steinhardt (1912-1989) est une personnalité importante de la culture roumaine, bénéficiant d’une reconnaissance posthume remarquable. La source de cette réception est représentée par un parcours existentiel et littéraire exceptionnel qui, une fois la période communiste dépassée, a été récupéré et pris par l’ère posthume en tant que repère moral. Le Journal de la félicité est l’œuvre capitale de Nicolae Steinhardt. L’auteur propose, par cette inédite symbiose entre la narration de confession et le journal d’idées, le sauvetage de l’enfer concentrationnaire et de la mort. La solution qu’il offre est le christianisme, en tant que forme de rapport sincère et réaliste à sa propre identité. La révélation de la solution chrétienne mène à une profonde compréhension des repères fondamentaux qui dirigent l’être humain vers le salut ou l’échec: la vérité, la liberté, l’amour. La vérité constitue le point de départ de l’autobiographie littéraire steinhardtienne et le fondement de la compréhension complexe de la vie chrétienne

Keywords


Nicolae Steinhardt, vérité, autobiographie littéraire

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


DOCT-US

ISSN: 2065-3247

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

DOAJ DOAJ EBSCOHOST

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publicaţie periodică finanţată prin

Proiectul POS DRU „Doctoral Burses at USV”,

Contract de Finanţare POS DRU/6/1.5/S/22